Le goût des choses simples

26 août 2016

Pita aux falafels, avocat, menthe et sauce au yaourt

 

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

Pour les falafels (pour environ 15 falafels) :

    -  250 g de pois chiches secs

    -  2 petites gousses d'ail

    -  1 poignée de persil plat et de coriandre

    -  1 petit oignon

    -  1/2 cc de bicarbonate de soude

    -  1 cc de coriandre moulue

    -  1 cc de cumin moulu

    -  1 pincée de piment de Cayenne

    -  1 cc de sel

    -  huile de friture

 Pour la sauce :

    -  1 yaourt

    -  1/2 gousse d'ail

    -  1 cs de tahin

    -  1 pincée de cumin en poudre

    -  4 feuilles de menthe

Pour le dressage :

    -  4 fines pitas (recette ici)

    -  4-5 feuilles de salade

    -  2 petits avocats

    -  une dizaine de feuilles de menthe

 

La veille, faitre tremper les pois chiches dans un grand saladier d'eau froide pendant au moins 12 heures.

Egoutter les pois chiches, les sécher dans un torchon puis les étaler sur un torchon sec (les pois chiches doivent être bien secs, à la fois pour pouvoir former des boulettes et pour la cuisson).

Laver les herbes puis les effeuiller puis les sécher. Peler l'oignon et les gousses d'ail, les émincer finement.

Disposer les pois chiches, les herbes, l'oignon, l'ail, les épices, le bicarbonate et le sel dans un mixeur puis mixer grossièrement, d'abord par à-coups puis en continu, jusqu'à ce que le mélange commence à s'amalgamer. Arrêter de mixer avant d'obtenir une consistance trop pâteuse. Laisser reposer au frais pendant 1 heure.

Ecraser la gousse d'ail. Mélanger le yaourt, la purée d'ail, le tahin, la menthe ciselée et les épices. Réserver.

Peler les avocats, les couper en deux puis les détailler en tranches fines. Emincer la salade.

Prélever des noix de pâte à falafels, les rouler entre les mains. Les déposer sur une assiette farinée puis réserver. Verser 10 cm d'huile dans une sauteuse et faire chauffer à 180°. Déposer 4 falafels et faire cuire environ 5 min, jusqu'à ce qu'ils soient bruns dorés, en les retournant de temps en temps. Les déposer à l'aide d'une écumoire sur du papier absorbant. Continuer avec le reste des falafels.

Ouvrir les pitas en deux dans l'épaisseur. Y déposer un peu de salade émincée puis quelques falafels et quelques lamelles d'avocat. Parsemer de menthe ciselée puis d'un filet de sauce au yaourt.

 

Avis : super bon, un peu comme ce wraps aux falafels de pois cassés, chèvre et menthe (recette ici), mais avec des falafels bien plus croustillants, tout chauds !! Pas si facile à manger proprement par contre ;b

On peut remplacer les pitas par des wraps ou même réaliser la recette sous forme de hamburger, rajouter de la féta ou du chèvre... J'ai utilisé une demie pita pour éviter d'avoir un sandwich trop volumineux.

 


24 août 2016

Aubergines farcies aux falafels, féta et crème de yaourt au sésame

 

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

Pour les aubergines farcies :

    -  4 petites aubergines

    -  environ 400 g de pois chiches (poids cuit, soit 200g poids sec)

    -  1 petit oignon

    -  2 gousses d’ail

    -  1 cs de tahin (crème de sésame)

    -  2 cs d’huile d’olive

    -  1 cc de cumin en poudre

    -  1/2 cc de coriandre en poudre

    -  3 cs de persil et coriandre ciselé(e)

    -  sel, poivre

    -  100 g de féta, sésame, menthe ou persil ou coriandre

Pour la sauce au sésame :

    -  2 grosses cs de tahin (crème de sésame) (soit environ 40-50g)

    -  3 cs de yaourt à la grecque (soit environ 60-70g)

    -  quelques gouttes de jus de citron

    -  1/2 cc de cumin en poudre

    -  1 pincée de sel

 

La veille, placer les pois chiches dans un saladier et les recouvrir d'eau froide. Laisser tremper minimum 12h puis égoutter.

Laver et couper les aubergines dans le sens de la longueur. A l’aide d’un couteau, quadriller la chair des aubergines en damier. Badigeonner la chair d’huile et poser les aubergines sur une grille recouverte de papier cuisson, côté chair en dessous. Enfourner pour 30 minutes à 200°.

Peler et émincer l'oignon et l'ail. Sécher les pois chiches égouttés dans un linge. Les mixer avec l’oignon, l’ail, le tahin, l’huile d’olive, le cumin, le persil, la coriandre, le sel et le poivre, jusqu'à obtenir une pâte grossière.

Creuser les aubergines à l’aide d’un couteau et d'une cuillère, en gardant 1 à 2 cm de chair sur les bords. Les farcir avec la pâte à falafel. Badigeonner d’huile et enfourner pour 25 minutes supplémentaires.

Pour la sauce, mélanger tous les ingrédients dans un bol, ajuster la consistance avec un peu d'eau si besoin, et réserver.

Servir les aubergines parsemées de féta, de graines de sésame et d'herbes ciselées.

 

Avis : vraiment sympa, l'association aubergine-pois chiche-sésame fonctionne toujours bien !

Bien faire cuire les aubergines. Elles doivent être ultra-fondantes, sinon c'est un peu compliqué de détacher la chair de la peau, en plus à la cuillère, sans éparpiller la garniture de pois chiches partout dans son assiette...

Le pois chiche est réhydraté mais pas cuit, comme on le fait pour réaliser des falafels. Mais dans cette recette finalement, je trouve qu'utiliser le pois chiche cru rend la farce assez sèche, un peu comme une semoule bien compacte. Du coup, ce serait peut-être mieux d'utiliser des pois chiches cuits (ou en conserve), en les écrasant à la fourchette ou sans trop les mixer, pour garder un peu de structure et ne pas se retrouver avec du houmous en guise de garniture... (mais ça peut être bon aussi ;)

 

22 août 2016

Tzatziki

 

 

 

Ingrédients (pour 1 gros bol) :

    -  1 concombre

    -  200 g de yaourt à la grecque

    -  8-12 feuilles de menthe

    -  1 gousse d'ail

    -  2 cc de jus de citron

    -  sel

 

Verser le yaourt dans une passoire recouverte de gaze stérile, au-dessus d'un saladier, et le faire égoutter pendant 1 à 2 heures, le temps qu'il devienne plus dense.

Laver et peler les concombres, retirer le coeur de graines puis les râper. Eventuellement, saler le concombre et le faire dégorger une heure sur une passoire puis l'éponger avec du papier absorbant avant de la râper.

Ecraser l'ail en purée.

Ajouter le concombre au yaourt égoutté, ajouter le jus de citron, les feuilles de menthe finement ciselées, la purée d'ail, saler et poivrer. Réserver au frais.

Servir frais, comme mezzé à l'apéro avec du pain pita ou bien en accompagnement de viande rôtie, boulettes, brochettes, dans un sandwich... Conserver deux à trois jours au frais, recouverte de film alimentaire.

 

Avis : frais, parfumé et léger !

La consistance peut vraiment varier en fonction du concombre et du yaourt utilisé. Le concombre râpé va apporter beaucoup d'eau, le yaourt aussi. Donc le tzatziki sera plus crémeux et plus dense si on fait dégorger le concombre, si on le presse une fois râpé, si on utilise du yaourt grec déjà plus épais, ou si on fait égoutter le yaourt plus ou moins longtemps... A vous de voir selon la consistance souhaitée et selon l'utilisation prévue (à tartiner, en accompagnement,...)

A part le yaourt et le concombre, tous les autres ingrédients peuvent s'adapter en fonction des goûts et des recettes : herbes, ail, parfois épices, huile d'olive ou jus de citron... Donc là aussi, adaptez selon vos goûts (par exemple, j'ai trouvé que 4 feuilles de menthe, ce n'était pas beaucoup et j'en ai mis un peu plus. Par contre, je réduis toujours un peu les quantités d'ail). On peut aussi couper les concombre en lamelles plutôt que de les râper.

 

21 août 2016

Ktipiti, crème de poivron à la féta

 

 

Ingrédients (pour 4 personnes en apéritif) :

    -  2 poivrons rouges

    -  100 g de féta

    -  50 g de yaourt à la grecque (ou yaourt battu et égoutté 30 min)

    -  1 gousse d'ail

    -  2-3 cs d'huile d'olive

    -  1 pincée de paprika et piment d'Espelette

    -  sel, poivre, pignons de pin

 

Laver les poivrons et les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Enfourner à 200° pendant environ 30 min, en les retournant à mi-cuisson, le temps que les poivrons cuisent et que la peau brunisse et se flétrisse. Sortir du four et réserver à température ambiante dans un sac plastique ou un sac de congélation, pendant une vingtaine de minutes, pour que les poivrons soient ensuite plus faciles à peler. Retirer délicatement la peau, le pédicule et les graines, puis les couper en morceaux.

Mixer finement les poivrons avec la féta émiettée, l'ail pelé et émincé, les épices, l'huile et le yaourt, en ajoutant un peu d'huile si besoin, jusqu'à obtenir une consistance onctueuse et crémeuse. Mélanger, saler si besoin (la féta est déjà salée) et poivrer.

Filmer au contact et réserver au frais pendant 30 minutes (la crème de poivron va un peu se raffermir en refroidissant).

Servir frais, parsemé éventuellement d'un peu de féta émiettée et de quelques pignons de pin, avec des crackers, du pain pita,... ou en guise de pesto sur des pâtes ou dans un sandwich. Conserver 3-4j au frais, recouvert de film étirable au contact.

 

Avis : les ingrédients principaux sont toujours le poivron et la féta mais il existe différentes variantes selon les origines : plus ou moins de féta (entre 100 et 200 g), du yaourt ou non, des herbes (basilic, thym...), de l'huile, du jus de citron... En fonction des ingrédients et quantités, la texture sera aussi légèrement différente et selon si l'on souhaite une consistance plus crémeuse, plus fluide ou au contraire plus épaisse, on peut diminuer ou augmenter les proportions de féta, de yaourt, d'huile... A adapter selon ses envies donc !

 

20 août 2016

Dip de carottes rôties et beurre de cacahuète

 

 

Ingrédients (pour 6 personnes en apéro) :

    -  4 grosses carottes (environ 300g)

    -  1 filet d’huile d’olive

    -  1 gousse d’ail

    -  2 grosses cs de beurre de cacahuète (environ 75g)

    -  environ 100 ml de crème fraîche liquide (ou lait de coco)

 

Peler les carottes et retirer les extrémités. Les couper en bâtonnets. Placer sur une plaque de cuisson et napper d’un filet d'huile d’olive. Parsemer de sel, mélanger pour bien les enrober d'huile et cuire au four pendant environ 30 min à 190 °.

Mixer les carottes, préalablement recoupées en morceaux si besoin, avec la gousse d’ail pelée et émincée et le beurre de cacahuète, en ajoutant progressivement la crème (ou le lait de coco) jusqu'à obtenir la consistance désirée.

Servir à l'apéro, pour tartiner sur des tartines, toasts, crackers, galettes,... ou pour y tremper des bâtonnets de crudités ou des gressins. A utiliser également en accompagnement dans une assiette composée. Conserver dans un bocal au réfrigérateur.

 

Avis : j'ai vraiment bien aimé, mais je mettrais un peu plus de beurre de cacahuète (ajuster selon les goûts !).

 


19 août 2016

Pesto de courgettes à la menthe

 

 

Ingrédients (pour 4 à 6 personnes) :

    -  3 petites courgettes, fermes et extra fraîches (environ 300g)

    -  16 feuilles de menthe

    -  40 ml d'huile d'olive vierge extra (soit 4 cs)

    -  2 à 3 cs de parmesan fraîchement râpé (facultatif)

    -  1 à 2 cs de pistaches natures

    -  1 gousse d'ail

    -  sel et poivre

 

Laver et essuyer les courgettes. Les couper et retirer le coeur, pour ne garder que la partie ferme, sans les graines.

Couper les courgettes en dés et mixer avec le reste des ingrédients. Mixer par à coup en ajoutant un peu d'eau si besoin, selon la consistance souhaitée (sachant que la courgette rend d'elle-même un peu d'eau). Le pesto doit être crémeux mais pas complètement homogène. Rectifier l'assaisonnement.

Utiliser sur des pâtes (à diluer avec un peu d'eau de cuisson des pâtes si besoin), dans un risotto, en accompagnement de viande ou poisson, en tartine à l'apéro... A consommer rapidement, ou à conserver au frais, recouvert d'une fine couche d'huile et de film étirable au contact.

 

Avis : très léger, très parfumé, très bon ! Remplacer éventuellement la menthe par du basilic (et en mettre un peu plus selon les goûts), remplacer les pistaches par des pignons de pin selon les envies.

J'ai terminé mon pesto dans la journée, donc je n'ai pas testé la conservation, mais apparemment, ce pesto se conserve très peu longtemps, vue que les courgettes sont crues. Comme c'est plutôt rapide à réaliser, il vaut peut-être mieux le faire à la minute.

Dans l'idéal, les courgettes doivent être les plus fraîches possible, sinon la peau devient amère et les courgettes moins fermes. Les petites courgettes auront moins de pépins que les grosses.

Préférer également le basilic ou la menthe fraîche. Ceux en sachet ou déhydratés perdent sensiblement leur parfum...

 

16 août 2016

Cobbler à la rhubarbe

 

 

Ingrédients (pour environ 6 personnes) :

    -  250 g de farine

    -  1 cc de levure chimique

    -  90 g de beurre

    -  80 g de cassonade

    -  1 oeuf

    -  150 ml de lait

    -  400-500 g de rhubarbe

 

Peler et couper les branches de rhubarbe en tronçons. Les disposer dans un plat à gratin à rebords assez hauts, puis les saupoudrer généreusement de sucre.

Mélanger la farine, la cassonade, la levure et le beurre coupé en petits morceaux. Les travailler du bout des doigts jusqu'à obtenir un sable grossier. Ajouter l'oeuf et le lait, mélanger grossièrement à la cuillère.

Répartir la pâte sur la rhubarbe, à l'aide de deux cuillères à soupe, en 6-8 petits tas (sans étaler la pâte).

Enfourner à 200° pendant 40 minutes. Servir tiède, avec de la crème épaisse, une boule de glace à la vanille...

 

Avis : sur le même principe que le crumble mais avec une pâte à gâteau semblable à une pâte à scone, qui cuit et lève en surface et se gorge de jus au contact des fruits. Le cobbler ressemble donc à un gâteau dense et moelleux, à la croûte croustillante en surface, fondant et crémeux au contact des fruits. J'avoue qu'au départ, je trouvais que le cobbler n'avait pas l'intérêt croustillant du crumble, ni l'intérêt du scone, puisque la pâte restait presque crue dans les fruits et pas du tout levée mais bien trop compacte par-dessus... Mais cuit assez longtemps et avec suffisamment de levure, finalement, c'est plutôt bon. Même si ça peut surprendre un peu ! 

J'ai dû rajouter un peu de farine (300 g en tout), ma pâte était bien trop liquide pour réaliser de petits tas de pâte à la cuillère. Donc réduire un peu les quantités de lait, ou mettre plus de farine que les 250 g indiqués.

 

Posté par Ophelie Colliard à 06:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 août 2016

Smoothie pastèque, coco et citron vert

 

 

Ingrédients (pour un grand verre) :

    -  200 g de pastèque

    -  80 ml de lait de coco

    -  le jus d'un demi citron vert

 

Couper la pastèque en dés. Eventuellement l'épépiner.

Mixer finement la pastèque, le lait de coco et le jus de citron vert. Sucrer si besoin.

Servir frais (mélanger pour homogénéiser le smoothie si besoin).

 

Avis : c'est très léger et très frais, parfumé sans qu'une saveur ne domine les autres. Par contre, j'ai eu du mal à mixer suffisamment ma pastèque pour obtenir une consistance lisse et homogène, sans grumeaux et qui ne se trie pas. Donc mixer assez longtemps, mélanger, mixer de nouveau...

 

11 août 2016

Soupe de lentilles corail au lait de coco, avocat et féta

 

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

    -  150 g de lentilles corail

    -  200 ml de lait de coco

    -  2 cs de ghee (= beurre clarifié) ou 30 g beurre fondu

    -  1 gros oignon

    -  1 gousse d'ail

    -  1 tomate

    -  épices : 1 cs de curcuma, 1 cc de cannelle en poudre, 1 cc de coriandre en poudre, 1 cc de paprika, 1 cc de curry en poudre, 1 cc de gingembre en poudre

    -  1/2 piment oiseau

    -  1 avocat

    -  80-100 g de féta

    -  sel et poivre, quelques feuilles de menthe ou coriandre fraîche pour servir

 

Porter de l'eau à frémissement dans une casserole (environ le triple de volume des lentilles). La saler et y plonger les lentilles. Laisser cuire à feu moyen et à frémissement pendant 15 min puis égoutter et réserver.

Dans une sauteuse, faire revenir l’oignon émincé avec le beurre et les épices, sur feu moyen, puis ajouter l'ail émincé. Laisser cuire quelques minutes, le temps que les oignons colorent et que les épices se torréfient. 

Ajouter la tomate coupée en petits dés et quelques cuillères à soupe d'eau. Laisser mijoter doucement une dizaine de minutes jusqu’à ce que les oignons soient plus tendres. 

Ajouter ensuite les lentilles cuites et le lait de coco. Laisser mijoter 5 minutes en mélangeant de temps en temps. Eventuellement, rajouter un peu de bouillon de légumes pour obtenir une soupe plus fluide. Retirer du feu, saler et poivrer.

Servir chaud ou tiède avec 1/2 avocat coupé en lamelles, de la féta émiettée et de la menthe ou coriandre ciselée.

 

Avis : même recette de dahl (recette ici) mais un peu plus liquide (pour une consistance plus proche d'une soupe) avec de l'avocat et de la féta. Tout aussi bon !

 

10 août 2016

Dahl de lentilles corail et pois chiches aux courgettes et tofu

 

 

Ingrédients (pour 2-3 personnes) :

    -  150 g de lentilles corail

    -  180-200 g de pois chiches cuits

    -  200 ml de lait de coco

    -  2 cs de ghee (= beurre clarifié) ou 30 g beurre fondu

    -  1 gros oignon

    -  1 gousse d'ail

    -  épices : 1 cs de curcuma, 1 cc de cannelle en poudre, 1 cc de coriandre en poudre, 1 cc de paprika, 1 cc de curry en poudre, 1 cc de gingembre en poudre

    -  1/2 piment oiseau

    -  150 g de tofu

    -  250 g de courgettes

    -  sel et poivre, quelques feuilles de coriandre fraîche pour servir

 

Porter de l'eau à frémissement dans une casserole (environ le triple de volume des lentilles). La saler et y plonger les lentilles. Laisser cuire à feu moyen et à frémissement pendant 15 min puis égoutter et réserver.

Dans une sauteuse, faire revenir l’oignon émincé avec le beurre et les épices, sur feu moyen, puis ajouter l'ail émincé. Laisser cuire quelques minutes, le temps que les oignons colorent et que les épices se torréfient. 

Ajouter les courgettes coupées en petits dés et quelques cuillères à soupe d'eau. Laisser mijoter doucement une vingtaine de minutes.

Ajouter ensuite les lentilles cuites, les pois chiches et le lait de coco. Laisser mijoter 5 minutes en mélangeant de temps en temps. Eventuellement, laisser cuire plus longtemps pour obtenir une consistance plus crémeuse, moins liquide. Retirer du feu, saler et poivrer. Incorporer le tofu coupé en dés.

Servir chaud ou tiède avec quelques feuilles de coriandre, un filet de citron vert, du riz basmati ou du pain chapati par exemple.

 

Avis : une variante du dahl précédent que j'ai beaucoup aimé aussi (même si le tofu n'apporte pas grand chose hormis ses qualités nutritionnelles...) !