Le goût des choses simples

20 novembre 2017

Courge au four confite à l'ail

Recette d'Agnès

 

 

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

    -  4 tranches de courge, d'environ 3 cm d'épaisseur, non épluchées

    -  2 gousse d'ail

    -  2-3 tiges de persil

    -  1 cs d'huile d'olive

    -  sel (aux herbes), poivre

 

Placer les tranches de courge, avec la peau, sur une plaque de cuisson (une plaque avec des bords surélevés).

Saupoudrer d'ail et de persil préalablement ciselés, saler et poivrer et verser l'huile d'olive en filet sur la courge.

Enfourner à 180°-190° pendant au moins 45 min, jusqu'à ce que la courge soit fondante et caramélisée. Si besoin, retirer le jus en milieu de cuisson. Servir avec une grillade, du jambonneau ou jambon braisé, du lard, du fromage de chèvre ou du bleu...

 

Avis : tout simple, fondant et parfumé. Un peu long à cuire mais très rapide à préparer et surtout délicieux !

La courge rend pas mal d'eau donc pensez à utiliser une plaque avec des rebords qui retiendront le jus, et le retirer si besoin.

D'autres courges peuvent être utilisées, comme le potimarron ou la courge butternut, pour lesquelles la chair se tient mieux et la peau encore plus fondante une fois cuite. On peut aussi saupoudrer de thym ou d'autres épices.

 


18 novembre 2017

Pancake au thé matcha

 

 

 

Ingrédients (pour une dizaine de pancakes) :

    -  150 g de farine

    -  1 cs de thé matcha en poudre

    -  25 g de sucre

    -  1 sachet de levure chimique

    -  175 ml de lait

    -  1 oeuf

    -  1 pincée de sel

 

Dans un grand saladier, mélanger la farine, le thé matcha, la levure, le sucre et le sel.

Séparer le jaune des blancs d’œuf. Mélanger le jaune avec le lait, puis verser le mélange lait/jaune d’oeuf dans le saladier de farine, mélanger rapidement à la cuillère, le moins possible, juste ce qu'il faut pour incorporer les ingrédients.

Battre les blancs en neige ferme. Les incorporer délicatement à la maryse. Laisser reposer pendant 30 minutes.

Faire chauffer une grande poêle sur feu moyen et la beurrer. Y déposer 1 grosse cuillère à soupe de pâte par pancake, l'étaler légèrement et laisser cuire pendant 1 minute. Retourner quand de petites bulles commencent à se former à la surface. Laisser dorer le deuxième côté et servir les pancakes sans attendre.

 

Avis : les pancakes sont bien épais et très légers, très aériens, donc vraiment très agréables en bouche (mais ils le sont beaucoup moins s'ils ne sont pas consommés tout de suite !). Cette texture vient surtout du mode de préparation, avec quelques astuces à connaitre :

- mélanger les ingrédients secs d’un côté, et les ingrédients liquides de l’autre, avant de réunir les deux préparations. Et ne surtout pas trop mélanger, l’appareil ne doit pas être homogène.

- séparer les blancs des jaunes et rajouter les blancs montés en neige à la fin, ce qui va apporter une texture aérienne et moelleuse.

- préparer la pâte à l'avance et la laisser reposer environ 30 minutes (attention, moi j'ai aussi essayé d'ajouter une goutte de vinaigre, sachant qu'une légère acidité permet à la levure de mieux gonfler. Mais comme la réaction commence dès que les ingrédients sont en contact, il est cette fois important de ne pas laisser reposer, sinon la réaction aura déjà eu lieu avant qu'on commence à cuire les pancakes, ce qui n'aura servi à rien... ;b )

- ne pas cuire sur feu trop fort, pour ne pas trop brunir les pancakes.

Sinon, le thé matcha perd un peu sa couleur quand il est cuit, et surtout ne pas hésiter sur l'accompagnement (fruits, crème, fruits secs, miel...) !

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Pancake salé au thé matcha et féta

 

 

 

Ingrédients (pour une dizaine de pancakes) :

    -  150 g de farine

    -  1 cs de thé matcha en poudre

    -  1 pincée de sel

    -  1 sachet de levure chimique

    -  175 ml de lait

    -  1 oeuf

    -  75-100 g de féta

 

Dans un grand saladier, mélanger la farine, le thé matcha, la levure et le sel.

Séparer le jaune des blancs d’œuf. Mélanger le jaune avec le lait, puis verser le mélange lait/jaune d’oeuf dans le saladier de farine, mélanger rapidement à la cuillère, le moins possible, juste ce qu'il faut pour incorporer les ingrédients.

Battre les blancs en neige ferme. Les incorporer délicatement à la maryse. Laisser reposer pendant 30 minutes.

Faire chauffer une grande poêle sur feu moyen et la beurrer. Y déposer 1 grosse cuillère à soupe de pâte par pancake, l'étaler légèrement et laisser cuire pendant 1 minute. Retourner quand de petites bulles commencent à se former à la surface. Laisser dorer le deuxième côté et servir les pancakes sans attendre.

 

Avis : les pancakes sont bien épais et très légers, très aériens, donc vraiment très agréables en bouche (mais ils le sont beaucoup moins s'ils ne sont pas consommés tout de suite !). Cette texture vient surtout du mode de préparation, avec quelques astuces à connaitre :

- mélanger les ingrédients secs d’un côté, et les ingrédients liquides de l’autre, avant de réunir les deux préparations. Et ne surtout pas trop mélanger, l’appareil ne doit pas être homogène.

- séparer les blancs des jaunes et rajouter les blancs montés en neige à la fin, ce qui va apporter une texture aérienne et moelleuse.

- préparer la pâte à l'avance et la laisser reposer environ 30 minutes (attention, moi j'ai aussi essayé d'ajouter une goutte de vinaigre, sachant qu'une légère acidité permet à la levure de mieux gonfler. Mais comme la réaction commence dès que les ingrédients sont en contact, il est cette fois important de ne pas laisser reposer, sinon la réaction aura déjà eu lieu avant qu'on commence à cuire les pancakes, ce qui n'aura servi à rien... ;b )

- ne pas cuire sur feu trop fort, pour ne pas trop brunir les pancakes.

Sinon, le thé matcha perd un peu sa couleur quand il est cuit, et surtout, heureusement qu'il y a la féta pour donner du goût !

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 novembre 2017

Porridge crémeux chocolat-noisette et croustillant de quinoa et noisettes

 

 

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

Pour le porridge :

    -  80 g de flocons d’avoine

    -  300 ml d’eau

    -  100 ml de lait de noisette

    -  1 cs de sucre ou de miel neutre

    -  1 cc d’huile de noisette

    -  1 cs de cacao en poudre

    -  1 pincée de sel

Pour le quinoa toasté :

    -  15 g de quinoa

    -  5 g de graines de lin, sésame, tournesol…

    -  20 g de noisettes (+ amandes, noix…) concassées

    -  1 pincée de sel

 

Dans une casserole, verser les flocons d’avoine et l’eau, mélanger. Porter à ébullition sur feu moyen puis baisser le feu et laisser frémir pendant 5 minutes.

Faire chauffer une poêle à sec puis ajouter le quinoa, les noisettes, les graines et le sel. Laisser revenir sur feu moyen, en remuant régulièrement, à couvert pour éviter les projections. Lorsque le mélange commence à brunir, verser dans un bol et laisser refroidir.

Transférer les flocons d’avoine cuits dans un mixeur, ajouter la moitié du lait, l’huile de noisette, le cacao en poudre et le miel. Mixer jusqu’à obtenir une consistance lisse, épaisse sans être trop dense, et si besoin compléter avec le reste du lait pour atteindre la consistance voulue.

Répartir dans les bols, ajouter un filet de crème, parsemer de quinoa toasté et servir de suite.

 

 

 

Avis : je n’avais jamais essayé le porridge mixé et c’était une découverte plutôt sympa, très onctueux et crémeux ! Pareil pour le quinoa toasté, c’est très croustillant, ce qui apporte un contraste agréable au porridge.

Faire attention à utiliser de l’huile de noisette qui n’ait pas ranci, ça nous est déjà arrivé ! Si vous n’en avez pas, on peut aussi la supprimer de la recette.

Après avoir été mixé et mélangé, le porridge est finalement froid quand on le sert. Si vous préférez le manger chaud, essayez de le réchauffer au micro-ondes mais je ne garantis rien, je n'ai jamais essayé de réchauffer du porridge !

Adaptez les quantités du mélange toasté, en particulier les noix et les graines, en fonction de ce que vous aimez (moi je n'ai mis que des noisettes). Et le lait de noisette peut être remplacé par du lait de vache, même si le goût de noisette sera un peu moins prononcé. Et à l'inverse, on pourrait aussi remplacer l'eau de cuisson des flocons d'avoine par la même quantité de lait de noisette...

 

13 novembre 2017

Mug cake au citron

 

 

 

Ingrédients (pour une personne) :

    -  4 cs de farine (cs rases, 40 g)

    -  1 cs de sucre (cs légèrement bombée, 15 g)

    -  2/3 cc de levure (1/3 de paquet)

    -  10 g de beurre

    -  1 œuf

    -  3 cs de lait (30 ml)

    -  jus et zestes d'1/2 citron

 

Déposer le beurre dans un grand mug, faire fondre 15-20 secondes au micro-ondes.

Dans le mug, ajouter successivement, en mélangeant entre chaque ingrédient, le sucre, puis l’œuf, le lait, la farine et la levure, et enfin le jus et zestes de citron. Mélanger pour obtenir une préparation homogène.

Cuire au micro-ondes à pleine puissance pendant environ 1 minute trente, le mélange doit avoir gonflé et atteindre la hauteur du mug sinon prolonger la cuisson de quelques secondes.

Laisser tiédir quelques instants et servir chaud.

 

 

Avis : je n'avais jamais essayé ce genre de cuisson, c'est étonnant !! Le résultat est léger et aéré, plein de bulles, moelleux, presque spongieux. Ca ne prend que quelques minutes de préparation, très peu de temps de cuisson, on obtient un dessert express en seulement 5-6 minutes, et en plus il n'y a quasiment pas de vaisselle à laver ! Bon, ne vous attendez pas à obtenir la texture dense, moelleuse et croustillante d'un cake cuit au four, mais c'est quand même pas mal du tout !

Comme la pâte gonfle à la cuisson (mais elle retombe un peu après), choisir un grand mug ou ne le remplir qu'aux 3/4.

Ce qui est surprenant aussi, c'est de voir la réaction de la levure au contact de l'acidité du jus de citron pendant la préparation : la pâte gonfle instantannément !

Pour la quantité de sucre, à vous de voir, vous pouvez essayer avec 3 cs si vous préférez un dessert bien sucré.

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 novembre 2017

Mug cake au potiron, tomme de Savoie et noisettes

 

 

 

Ingrédients (pour une personne) :

    -  4 cs rases de farine

    -  2/3 cc de levure

    -  10 g de beurre

    -  1 œuf

    -  1 cs de crème liquide

    -  50 g de purée de potiron (poids cuit)

    -  5 noisettes (ou noix)

    -  1 tranche de tomme de Savoie

    -  1 pincée de sel

 

Placer le beurre dans un mug et mettre environ 15-20 secondes au micro-ondes (jusqu’à ce que le beurre soit fondu).

Ajouter le potiron et l'écraser à la fourchette pour le réduire en purée. Ajouter ensuite l’œuf, la crème, puis le mélange farine, levure et sel, en mélangeant vigoureusement à chaque fois. Ajouter enfin les noisettes concassées, la tomme de Savoie coupée en petits cubes et mélanger.

Cuire au micro-ondes pendant environ 1 minute 30, la pâte doit avoir gonflé et atteindre le bord du mug, sinon prolonger la cuisson de quelques secondes supplémentaires. Laisser tiédir quelques instants.

 

Avis : ce n'est pas de la grande cuisine mais j'ai été plutôt agréablement surprise. Non seulement c'est rapide à réaliser, mais en plus, au goût, c'est vraiment sympa, comme un cake bien moelleux et parfumé, avec la tomme de Savoie fondante et les noisettes croquantes. Pas mal !!

On peut aussi cuire le potiron au micro-ondes. Pour cela, couper du potiron en tout petits dés et les déposer dans un plat. Couvrir de film étirable et cuire au micro-ondes pendant 5 minutes environ. Recommencer jusqu'à ce que potiron soit bien mou (pour moi, il a fallu presque 10 minutes...). Peser 50 g de potiron.

 

10 novembre 2017

Pappa al pomodoro

 

 

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

    -  800 g de tomates bien mûres

    -  200 ml de bouillon de légumes

    -  200 g de tranches de pain de campagne (si possible au levain)

    -  2 gousses d'ail

    -  5 feuilles de basilic frais

    -  4 cs d'huile d'olive

    -  sel et poivre, basilic pour servir

 

Laver et couper les tomates en morceaux. Couper le pain en tout petits dés. Peler et émincer les gousses d'ail.

Faire revenir l’ail dans une casserole avec 2 cs d'huile d'olive et les feuilles de basilic. Ajouter les tomates et porter à ébullition. Incorporer ensuite le pain et le bouillon chaud puis faire cuire à petits bouillons pendant une dizaine de minutes, en mélangeant régulièrement avec une cuillère en bois. Retirer du feu, saler, poivrer, ajouter le reste de l'huile et laisser reposer au moins une demi-heure, voire plusieurs heures.

Servir tiède ou froid avec quelques feuilles de basilic.

 

Avis : une soupe économique, consistante et nourrissante. Choisir des ingrédients de bonne qualité (on peut aussi faire avec ce qu'on a, par exemple avec des tomates pelées, mais ce n'est pas pareil). Et préparer la soupe la veille permet aux saveurs de diffuser et de se renforcer.

J'avais testé une autre recette (ici) mais celle-ci est plus rapide et facile à réaliser. Et je l'avais trouvé plus épaisse mais je n'avais peut-être pas mis assez de bouillon... A vous de tester !

 

08 novembre 2017

Tartelettes de brick au maquereau, fromage frais et fines herbes

 

 

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

    -  1 boite de maquereaux (115g)

    -  2 oeufs

    -  40 ml de crème liquide entière

    -  100 g de fromage frais

    -  6 feuilles de brick

    -  sel et poivre, ciboulette, persil, basilic…

 

Superposer les feuilles de brick et les redécouper aux dimensions des moules à tartelette. Garnir deux moules de papier sulfurisé puis les foncer avec trois feuilles de brick par moule.

Battre le fromage frais avec un peu de crème pour l’assouplir. Ajouter les œufs et le reste de crème, bien mélanger. Saler et poivrer.

Répartir les maquereaux égouttés et émiettés sur les fonds de tarte puis y verser l’appareil à quiche.

Enfourner 20-30 minutes à 180° en surveillant la coloration en fin de cuisson. Laisser tiédir sur une grille. Servir avec une salade verte par exemple.

 

Avis : remplacer la pâte à tarte par des feuilles de brick, c’est plutôt sympa, léger et très croustillant. Et le fromage frais rend l’appareil à quiche très crémeux.

Bien garnir les moules de papier sulfurisé sinon les feuilles de brick collent au fond et la tartelette est indémoulable… Pour découper les feuilles de brick aux bonnes dimensions, j’ai posé un moule à tartelette au milieu et j’ai découpé aux ciseaux en suivant la forme du moule et en rajoutant 3-4 cm de marge. Et les chutes, vous pouvez les déposer sur les fonds de tartelette, ou les faire cuire quelques minutes au four pour obtenir des « chips » croustillants.

Pour varier, on peut utiliser différentes sortes de maquereau (tomate-basilic, moutarde, grillé, escabèche…) ou remplacer le maquereau par du thon ou des sardines. On peut ajouter de la moutarde à l’ancienne, des épices, des herbes…

 

07 novembre 2017

Aumônière de brick pomme-frangipane

 

 

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

    -  2 feuilles de brick

    -  1 grosse pomme

    -  15 g de beurre + 1 noisette de beurre

    -  25 g de poudre d’amande

    -  25 g de sucre

    -  1/2 œuf

 

Faire fondre le beurre. Le mélanger avec la poudre d’amande, le sucre et l’œuf. Laisser refroidir.

Peler la pomme et la couper en petits dés. Les faire revenir à la poêle avec une noisette de beurre et laisser cuire sur feu doux jusqu’à ce qu’ils soient fondants.

Mélanger la crème d’amandes avec les pommes. En déposer une moitié au centre d’une feuille de brick et refermer celle-ci autour de la garniture pour former une aumônière. L’attacher avec une ficelle ou un pique en bois. Déposer dans un plat passant au four et former la deuxième aumônière de la même façon.

Cuire 20 minutes à 180° en surveillant la coloration en fin de cuisson. Laisser tiédir une vingtaine de minutes avant de servir.

 

Avis : croustillant, fondant, parfumé, très bon !

J’ai déposé quelques chutes de feuilles de brick au fond des aumônières pour éviter que la garniture ne détrempe la pâte et ainsi renforcer le fond. Donc n’hésitez pas à utiliser une troisième feuille de brick pour en glisser quelques épaisseurs sous la garniture.

Ne pas servir trop chaud sinon le goût du beurre est un peu trop présent.

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 novembre 2017

Salade figue, mûres, fromage de brebis et noix

 

 

 

Ingrédients (pour 1 personne) :

   -  qs salade verte et roquette

    -  1 grosse figue

    -  6-8 mûres

    -  1 tranche de fromage de brebis type Salakis

    -  2-3 noix

    -  vinaigrette + 1/2 cc de miel liquide, herbes ciselées

 

Laver la figue, la couper en 8 quartiers. Couper la féta en petits dés. Casser les noix et concasser les cerneaux. Mélanger la vinaigrette avec le miel.

Disposer la salade dans l'assiette. Parsemer de quartiers de figues, de mûres, de dés de féta et de noix. Parsemer d'herbes ciselées et assaisonner d'un filet de vinaigrette au miel.

 

Avis : une salade d'automne originale et vraiment très sympa !

On peut remplacer le fromage frais par du bleu (roquefort, fourme, gorgonzola...), les noix par des noisettes, les mûres par des grains de raisins...