Le goût des choses simples

31 janvier 2015

Thème 34 : "un morceau de cochon"

 

Recette d'Alexandra : feuilleté de boudin en chausson

 

chausson boudin (2)

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 350 g de boudin noir
- 4 pommes de terre moyennes
- 1 pâte feuilletée
- 1 oignon
- 20 cl de crème fraîche épaisse
- 1 petit verre de lait
- sel et poivre

 

- Faire revenir l'oignon émincé, puis, réserver.

- Dans la même poêle, faire sauter les pommes de terre pendant 20 mn. Saler et poivrer.

- Etaler la pâte feuilletée et garnir sur la moitié avec le boudin coupé en rondelles de 1 cm. Déposer les rondelles côte à côte.

- Déposer sur le boudin l'oignon émincé, puis délicatement les pommes de terre. Ajouter la crème fraîche épaisse.

- Rabattre l'autre moitié de la pâte et bien souder les bords.

- Avec un pinceau à patisserie, badigeonner la pâte avec le lait.

- Mettre dans le four chaud pendant 25 mn. Thermostat 7 (210°).

 

Pas très léger, mais bon 

 

Recette de Mimi : filet mignon au sirop d'érable à la polenta et aux fruits secs

 

fte de la moisson 2014 038

 

Ingrédients:

2 filets mignon de porc

des figues sèches, des abricots secs  des raisins secs et des pruneaux

un verre de sirop d'érable.

 

Faire tremper les fruits 4h dans un peu d'eau tiède.

Couper le filet en tronçons les arroser de sirop d'érable, saler et poivrer. Garder en attente.

Cuire la polenta dans 1 litre d'eau bouillante avec 50g de beurre, verser en pluie et remuer jusqu'à épaississement. Verser dans un plat rectangulaire et laisser refroidir. Puis placez la 20 à 30 min. au réfrigérateur pour la faire durcir.

Chauffer une poêle avec un peu d'huile d'olive, saisir les tronçons de porc, assaisonner et laisser cuire 20 min. à feu doux.

En fin de cuisson, déglacer les sucs avec un peu d'eau puis incorporer les fruits secs. Poêler les rectangles de polenta avec un peu de matière grasse, et servir avec les fruits secs et le jus de viande.

 

Recette d'Agnès : filet mignon en croûte

 

RIMG0052

 

Pour 4 personnes

1 filet mignon de porc

3 cs moutarde à l'ancienne

2 tranches de jambon cru

1 pâte feuilletée bio (ou pâte feuilletée de bonne qualité)

1 jaune d'œuf mélangé à un peu de lait pour dorer

 

Préchauffer le four th 5.

Etaler la pâte feuilletée sur le plan de travail. Déposer dessus les tranches de jambon  cru puis  le filet mignon. Tartiner ce dernier de moutarde à l'ancienne.

Rabattre la pâte sur les deux extrémités du filet mignon puis rouler le tout pour obtenir un beau boudin bien lisse.

Badigeonner l'œuf battu avec le lait à l'aide d'un pinceau et enfourner 3/4 d'heure. Servir avec une salade verte.

 

Mon avis: extrêmement simple à faire et fort bon. Belle présentation qui permet de mettre les petits plats dans les grands sans prendre de risque !

 

Recette de Christine : wok de porc au nuôc-mam

 

20150126_190800_resized

 

  • 500 g de filet mignon de porc
  • 5 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • sucre semoule
  • 3 c. à soupe de sauce soja
  • 10 cl de bouillon de volaille
  • 5 c. à soupe de nuôc-mam
  • 2 c. à soupe d'huile
  • poivre

 

1 Découpez le porc en fines lamelles.
2 Faites chauffer l'huile dans un wok puis faites revenir l’ail et l’oignon. Saupoudrez de sucre.
3 Une fois que l'ail et l'oignon sont légèrement dorés, ajoutez le porc détaillé en lamelles et faites rissoler durant 4 min.
4 Ajoutez la sauce soja, le poivre et le bouillon de volaille.
5 Couvrez et laissez mijoter 10 min en surveillant de temps en temps.
6 En fin de cuisson, ajoutez le nuôc-mam et une pincée de sucre.
7 Mélangez avant de servir.
 
Je l'ai servi avec des pâtes de riz.
Note : 5/10 (recette moyennement intéressante sur le plan gustatif).

 

Recette de Baptiste : hum, comment on peut nommer une "recette" pareille ??  ;) 

 

DSCF5205

 

Couper les knakis en morceaux. Piquer 3-4 spaghettis crus sur les deux extrémités des morceaux de saucisse et faire cuire à l'eau bouillante salée dans une grande casserole. Egoutter et servir, par exemple avec un ketchup maison, moutarde...

 

Recette d'Ophélie : petits cochons briochés (pas beaucoup mieux !)

  

DSCF5207

 

 Ingrédients (pour 5 petits cochons) :

    -  250 g de farine

    -  150 ml d'eau 

    -  2 cs d'huile d'olive

    -  1/2 cc de sel

    -  7 g de levure fraiche de boulanger

    -  5 mini-chorizo

 

Délayer la levure dans l'eau légèrement tiédie, attendre quelques instants puis mélanger afin de bien dissoudre la levure.

Dans un saladier, mélanger la farine avec l'eau et la levure et l'huile, jusqu'à incorporation complète de la farine. Ajouter ensuite le sel. Pétrir la pâte jusqu'à obtenir une boule homogène et lisse. Déposer la pâte dans le saladier, le filmer et laisser lever 1h à 1h30 à température ambiante (la pâte doit doubler de volume). 

Fariner un plan de travail. Y déposer la pâte, prélever une grosse noix de pâte et diviser le reste en 5 morceaux. Façonner chaque pâton en intégrant un mini-chorizo au centre : étaler légèrement la pâte au creux de la paume des mains, déposer un mini-chorizo au centre et replier les bords par dessus. Déposer, pliure en dessous, sur une feuille de papier sulfurisé. Badigeonner les cochons de jaune d'oeuf. Diviser le morceau de pâte réservé en 5 petites boules de la taille d'une noisette et en 15 morceaux de la taille d'un pois cassé. Aplatir les plus gros morceaux en ovale et coller les pastilles de pâte sur les cochons à la place du groin, en appuyant légèrement. Y enfoncer 2 cure-dents pour marquer les narines (ne pas les retirer, ils passeront au four pour éviter que les narines disparaissent quand la pâte gonflera). Coller 2 morceaux pour les oreilles, en les façonnant légèrement, et un morceau pour la queue (éventuellement, aplatir ce morceau en fin boudin, le rouler sur lui-même avant de le coller). Laisser lever 30-40 min à température ambiante.

Dorer une deuxième fois à l'oeuf battu. Enfoncer 2 clous de girofle ou grains de poivre à la place des yeux. 

Enfourner sur une grille 20-25 min environ, dans un four préchauffé à 180°. Laisser refroidir... et dévorer !

 

DSCF5212

 

Avis : génial ! Une idée trouvée ici et on peut choisir n'importe quel type de pâte, pourvu qu'elle ne soit pas trop difficile à façonner. Et ne pas mettre à four trop chaud (j'avais enfourné à 200°) parce que mes cochons ont tellement gonflé à la cuisson qu'ils se sont carrément déformés et fendillés...

 


29 janvier 2015

Pains au lait

 

DSCF5147

 

Ingrédients (pour 12-16 pains au lait) :

    -  500 g de farine

    -  2 oeufs 

    -  220 ml de lait 

    -  50 g de sucre 

    -  1 cc de sel (6g)

    -  20 g de levure fraîche de boulanger 

    -  100 g de beurre mou (de 80 à 125g)

 

Délayer la levure dans un peu de lait tiède.

Dans un grand saladier, verser la farine, le sucre, le sel. Creuser un puits dans la farine et y ajouter les oeufs et le lait. Mélanger puis pétrir pendant 10 min.Incorporer ensuite le beurre mou coupé en dés et pétrir jusqu’à obtention d’une pâte souple et homogène (environ 5 à 10 min). Ne pas rajouter de farine même si la pâte semble très molle : plus la pâte est collante, plus la mie sera aérée, filante et fondante. Laisser lever à température ambiante, à l’abri des courants d’air, pendant 1h30 à 2 heures. (Eventuellement, laisser lever 30 min environ près d'une source de chaleur + 1h à 1h30, voire une nuit, au frigo : le froid favorise le façonnage (permet de ne pas utiliser de farine pour manipuler la pâte, plus ferme) et n’altère pas la levée de la pâte).

Quand la levée est terminée, reprendre la pâte, la dégazer et la déposer sur un plan de travail fariné (si elle est trop molle, trop collante, la laisser reposer 30 min au frais). Diviser la pâte en 12-16 morceaux. Façonner chaque morceau en petite boule puis les allonger légèrement. Laisser pousser de nouveau pendant 45-60 min selon la température de la pièce (ils ne doivent pas lever trop longtemps sinon les pains au lait auront un goût de levure plus prononcé...). 

Dorer à l’oeuf entier battu, pour obtenir une jolie croûte fine, souple et bien dorée, puis recommencer une deuxième fois 5 min plus tard. Inciser les pains au lait, à la lame ou aux ciseaux, parsemer éventuellement de sucre en grains.

Faire cuire environ 10 à 15 min à 180/200° puis laisser refroidir sur une grille.

 

DSCF5152

 

Avis : tip top! Très moelleux. On peut remplacer un des oeufs par 50ml de lait (soit 270ml de lait + 1 oeuf).

 *Rompre ou Rabattre la pâte = la dégazer en la repliant plusieurs fois sur elle-même puis en la soulevant avec les mains pour la faire retomber d'un coup sec. Cette opération chasse l'air formé durant la fermentation. Il est donc important de rompre la pâte au fur et à mesure que les levures se multiplient. 

 

Posté par Ophelie Colliard à 06:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 janvier 2015

Fougasse au chèvre, miel et thym

 

DSCF5137

 

Ingrédients (pour 1 grande fougasse ou 2 petites) :

    -  250 g de farine

    -  7 g de levure fraîche de boulanger

    -  3 cs d'huile d'olive

    -  150 ml d'eau

    -   1/2 cc de sel

    -  1 oignon

    -  1/3 de bûche de chèvre

    -  1 cc de thym (quelques branches de romarin)

    -  qs miel

 

Délayer la levure dans l'eau tiédie.

Dans un saladier, mélanger la farine, le thym et le sel. Ajouter l'eau et l'huile et pétrir 5-10 min, jusqu'à former une pâte homogène, souple mais non collante. Couvrir d'un film étirable et laisser reposer pendant 1h30, à température ambiante et à l'abri des courants d'air.

Peler et émincer l'oignon. Le faire revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive puis baisser le feu et laisser rissoler jusqu'à ce que les oignons soient tendres. Réserver.

Déposer la pâte sur un plan de travail fariné. Incorporer les oignons refroidis à la pâte, en repliant la pâte sur elle-même, puis placer la boule de pâte sur une feuille de papier sulfurisé. L'étaler au rouleau à pâtisserie, sur 3-4 cm d'épaisseur. Eventuellement, réaliser des entailles dans la pâte et les agrandir en étirant la pâte. Badigeonner la fougasse d'huile d'olive, puis parsemer de rondelles de chèvre, de quelques brins de thym (romarin). Laisser reposer 30-45 min à température ambiante.

Enfourner pendant environ 20 min à 200°. La surface doit être légèrement dorée. Laisser tiédir et servir avec un petit filet de miel.

 

DSCF5140

 

Avis : super moelleuse, super parfumée, super sympa ! Bien agrandir les entailles si on veut pouvoir les retrouver après la cuisson : la pâte gonfle beaucoup ! Et toujours parce qu'elle gonfle beaucoup, disposer les rondelles de chèvre plutôt au centre, sinon, elles glissent sur les bords. Choisir du chèvre qui fond bien (le mien n'a pas vraiment fondu comme je l'aurais voulu) et être généreux (pour moi, je trouve que je n'en avais pas mis assez, et comme il n'y en a pas dans la pâte, autant qu'il y en ait beaucoup dessus...). Rajouter des noix ?

 

Posté par Ophelie Colliard à 06:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 janvier 2015

Risotto à la betterave, chèvre et noisettes

 

DSCF5130

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

    -  250 g de riz à risotto 

    -  200 g de betterave rouge cuite

    -  1/2 verre de vin rouge 

    -  800 ml environ de bouillon de légumes

    -  le jus et zestes d'1/2 citron

    -  4 cs de mascarpone (ou crème fraîche épaisse)

    -  1 gousse d'ail 

    -  1 bûche de chèvre 

    -  une dizaine de noisettes

    -  sel et poivre, beurre, ciboulette

 

Peleer et couper la gousse d'ail en deux, retirer le germe. Couper la betterave en petits dés et la mixer (éventuellement en réserver quelques petits dés pour la décaoration). Concasser les noisettes et couper la bûche de chèvre en morceaux. Porter le bouillon à ébullition.

Dans une casserole à fond épais, faire revenir l'ail avec une noix de beurre. Dès que ce dernier fond, ajouter le riz et le faire revenir jusqu'à ce qu'il devienne nacré, presque translucide. Verser le vin rouge et laisser évaporer puis baisser le feu.

Ajouter la purée de betterave et le jus de citron, mélanger, puis verser le bouillon, une louche après l'autre, en attendant l'absorption de la précédente avant d'en ajouter une autre, tout en mélangeant régulièrement. Cuire pendant 17-18 min environ : le riz doit être crémeux et fondant.

Eteindre, saler et poivrer et ajouter le mascarpone et le fromage de chèvre. Laisser reposer une minute avant de parsemer de ciboulette ciselée, zestes de citron et noisettes concassées et de servir.

 

Avis : très bon ! Crémeux, légèrement croquant grâce aux noisettes, bien parfumé, coloré. Le goût de la betterave est présent mais reste discret, bien équilibré par le jus de citron, le chèvre... J'ai dû rajouter un peu de bouillon.

 

24 janvier 2015

Gaspacho de betterave rouge et pomme verte, chantilly au chèvre

 

DSCF5119

 

Ingrédients (pour 8-10 min-verrines, ou 4-6 verrines plus grosses) :

    -  250 g de betterave rouge cuite

    -  1 échalote

    -  1 pomme verte (pomme acidulée type Granny Schmit)

    -  1 cs de jus de citron

    -  200 ml de crème liquide entière bien froide

    -  120 g de chèvre frais

    -  sel et poivre

 

Peler et émincer l’échalote. Éplucher la pomme, retirer le trognon et la couper en petits morceaux. Coupe les betteraves en dés.

Verser les betterave, pomme et échalote dans un mixeur. Commencer à mixer en ajoutant au fur et à mesure le jus de citron et un peu d’eau (éventuellement le jus de betterave) pour détendre la préparation, jusqu'à obtenir un gaspacho fluide et lisse mais tout de même un peu épais. Saler et poivrer.

Répartir la préparation dans des verrines.

Monter la crème en crème fouettée bien ferme. Détendre le fromage de chèvre en le travaillant à la maryse. Saler et poivrer. Mélanger une cuillère à soupe de crème fouettée au fromage, puis verser tout le fromage dans la crème fouettée. Incorporer délicatement à la maryse.

Verser la chantilly au chèvre dans une poche à douille et en disposer une rosace sur les verrines de gaspacho. Décorer de ciboulette.

DSCF5121

 

Avis : 7/10. Mixer bien finement, choisir une grosse pomme acidulée. Je n'ai pas fait de chantilly mais je pensais décorer mes verrines d'une rosace de crème au chèvre. Mais ma crème était bien trop molle et s'est avachie/répandue sur le gaspacho... Et il n'y en avais pas assez je trouve.

 



23 janvier 2015

Potage Saint-Germain

 

DSCF5114

 

Ingrédients (pour 6-8 personnes) :

    -  450 g de pois cassés

    -  quelques branches de céleri

    -  2 carottes 

    -  1 poireau

    -  1 oignon

    -  1 feuille de laurier

    -  250 g de lard

    -  1 cube de bouillon 

    -  4-6 tranches de pain de mie (ou pain de campagne)

    -  sel, poivre, huile d'olive, beurre, crème fraîche

 

Eplucher les oignons et les carottes. Laver les légumes et les émincer.

Dans une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive et y faire légèrement dorer les oignons sur feu moyen. Ajouter ensuite les légumes et les faire suer en remuant régulièrement pendant une dizaine de minutes.

Pendant ce temps, couper le lard en tranches. Les plonger dans une casserole d’eau bouillante et laisser frémir 10 minutes afin de les débarrasser de leurs impuretés. Egoutter.

Ajouter dans la cocotte les pois cassés, le cube de bouillon, le laurier, le lard égoutté, du sel et du poivre et couvrir d’eau à hauteur. Fermer la cocotte et cuire environ 1 heure (ou 35 min dans une cocotte-minute) jusqu'à ce que les pois cassés soient bien cuits. 

Récupérer ensuite les morceaux de lard et le laurier. Mixer la soupe, finement ou en laissant quelques morceaux. (Eventuellement, rajouter 2-3 cs de crème épaisse). Remettre le lard dans la soupe.

Découper les tranches de pain en petits dés. Les faire revenir dans une poêle beurrée sur feu vif, jusqu'à ce qu'ils soient dorés sur toutes leurs faces. Réserver.

Servir la soupe bien chaude, avec quelques croûtons, un filet de crème, quelques feuilles de persil ou de cerfeuil ciselées.

 

DSCF5117

 

Avis : 9/10. Bien épais, consistant, nourrissant. Et très bon !! On peut rajouter une saucisse fumée en fin de cuisson de la soupe. 

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 janvier 2015

Endives braisées à l'orange

 

DSCF5094

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

    -  4 belles endives

    -  le zeste et le jus de 1 orange non traitée

    -  1 noix de beurre

    -  2 cc de miel (ou sucre)

 

Couper les endives en deux dans le sens de la longueur. Prélever le zeste de l'orange, puis la presser pour récupérer le jus.

Faire fondre le beurre dans une grande poêle chaude. Déposer les demi-endives dans la poêle, face coupée contre le fond. Laisser colorer légèrement puis ajouter le miel, mélanger en secouant la poêle. Verser le jus d'orange et la moitié des zestes, mélanger à nouveau. Couvrir, baisser le feu et laisser mijoter sur feu doux-moyen environ 15-20 min. En fin de cuisson, découvrir, augmenter le feu et laisser caraméliser sur feu vif.

Quand les endives sont bien dorées, servir avec le reste des zestes d'orange.

 

Avis : 7/10. Il faut aimer les endives cuites mais ici l'amertume est un peu adoucie par le miel et la caramélisation.

 

20 janvier 2015

Cabillaud sauce piquante

 

Recette d'Agnès

DSCF4893

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

    -  600 g de cabillaud

    -  1 grosse boite de tomates pelées (+/- 1/2 cc de sucre)

    -  1 oignon

    -  3 gousses d'ail

    -  100 g d'olives vertes dénoyautées

    -  1 cs d'huile d'olive

    -  1 cs de paprika doux

    -  1 pointe de piment de Cayenne ou 1/2 cc de piment d'Espelette

    -  sel, poivre, thym

 

Couper le cabillaud en 4 morceaux.

Rincer et couper les olives en tranches. 

Faire chauffer l'huile dans une sauteuse. Y faire revenir l'oignon émincé, puis verser les tomates pelées. Ajouter l'ail finement coupé et les épices, saler, poivrer. Quand tous les légumes sont cuits, mixer grossièrement. 

Remettre sur feu doux, ajouter les olives, mélanger. Déposer les filets de poisson, couvrir et laisser cuire doucement, pendant environ une dizaine de minutes. 

Parsemer de thym ou de persil ciselé, servir avec du riz, des pommes de terre, des légumes...

 

Avis : j'ai bien aimé, surtout le gout piquant de la sauce qui réveille le poisson, lequel est un peu fade.  

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 janvier 2015

Oeuf cocotte à la fondue de poireaux

 

DSCF4878

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

    -  4 poireaux

    -  4 gros oeufs 

    -  4 cs de crème fraîche épaisse

    -  sel, poivre, huile, ciboulette

 

Fendre les poireaux après le blanc et les passer sous l’eau pour les nettoyer. Retirer l'extrémité dure des feuilles de poireaux, garder le blanc et une partie des feuilles vertes. Couper les poireaux en fines rondelles. Faire chauffer un filet d’huile dans une sauteuse. Y faire revenir les poireaux avec un peu d’eau. Couvrir et laisser cuire environ 15 min sur feu moyen, en remuant de temps en temps. Ajouter de l’eau si nécessaire. 

Répartir la fondue de poireaux dans des ramequins individuels. Déposer une cuillère à soupe de crème fraîche, saler et poivrer. Séparer le blanc des jaunes et ajouter un blanc d'oeuf dans chaque ramequin.

Faire cuire 10 min au four à 180° puis déposer le jaune d'oeuf au centre des ramequins et poursuivre la cuisson 5 min.

Décorer de ciboulette ciselée et servir de suite (avec un croûton de pain grâtiné au roquefort, au gruyère...)

 

Avis : 8/10. Tout simple mais bon ! Garder quelques feuilles de poireau entières pour les enrouler en périphérie des ramequins et faire ainsi un "nid" au jaune d'oeuf.

 

Posté par Ophelie Colliard à 06:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 janvier 2015

Velouté de potiron et poire, croûtons au chèvre

 

DSCF4860

 

Ingrédients (pour 2-3 personnes) :

    -  500 g de potiron (poids cuit)

    -  1/2 oignon

    -  2 pommes de terre

    -  1 cube de bouillon

    -  1 poire

    -  1 cs de crème fraîche liquide

    -  sel, poivre, beurre 

    -  2 tranches de pain par personne (pain de campagne, pain aux noix ou aux noisettes...)

    -  2 rondelles de bûche de chèvre par croûton

 

Peler la courge, retirer les graines et la couper en cubes. Peler et émincer l'oignon. Eplucher la poire et les pommes de terre et les couper en morceaux. (Réserver quelques dés de potiron et de poire pour la décoration.)

Faire chauffer une noix de beurre dans une cocotte, ajouter l'oignon émincé et les morceaux de courge. Les faire revenir pendant 5 min sur feu vif. Verser de l'eau à hauteur, ajouter le cube de bouillon, la poire, les pommes de terre et assaisonner. Couvrir et laisser cuire pendant 20 à 25 min . 

Réserver un peu de bouillon. Mixer les légumes en ajoutant progressivement du bouillon jusqu'à obtenir la texture souhaitée. Ajouter la crème fraîche et rectifier l'assaisonnement .

(Pour la décoration, faire revenir les dés de poire et de potiron dans une poêle beurrée, sur feu moyen-vif, jusqu'à ce qu'ils soient dorés et tendres.)

Déposer deux rondelles de chèvre sur les tranche de pain et faire grâtiner sous le grill du four.

Verser la soupe dans les bols, décorer de quelques dés de poire et de potiron poêlés et d'un filet de crème, servir avec les croûtons encore chauds.

 

Avis : 8/10. J'ai bien aimé ! La poire parfume délicatement le velouté de potiron. Et avec les croûtons de chèvre, c'est sper bon. Mais on aurait pu aussi remplacer le chèvre par du bleu (roquefort, gorgonzola, fourme...) ou en déposer quelques cubes directement sur la soupe, éventuellement aussi avec des noix ou noisettes concassées ? ou même des châtaignes ?

 



Fin »