Le goût des choses simples

23 février 2017

Quiche aux champignons et châtaignes

 

 

Ingrédients (pour 1 quiche 6 personnes) :

Pour la pâte à tarte :

    -  175 g de farine blanche et 75 g de farine de châtaigne

    -  100 g de beurre

    -  1 œuf

    -  5-6 cs d'eau froide

    -  1 pincée de sel

Pour la garniture :

    -  300-400 g de champignons (soit 1 kg surgelés)

    -  200 g de châtaignes (cuites)

    -  2 oeufs

    -  200 ml de crème liquide entière

    -  50 ml de lait

    -  1 gousse d'ail

    -  1 petit bouquet de persil (pas mis)

    -  1 filet d'huile d'olive

    -  sel et du poivre

 

Verser la farine dans un saladier, creuser un puits au centre et ajouter le beurre coupé en dés. Sabler la pâte du bout des doigts jusqu’à obtenir une texture sableuse. Ajouter l’œuf et travailler la pâte à la main, en ajoutant l'eau au fur et à mesure, jusqu’à former une boule lisse, souple et homogène. Réserver au frais 30 min.

Faire revenir les champignons dans une poêle sur feu vif, avec un filet d'huile d'olive et la gousse d'ail écrasée ou hachée finement. Laisser évaporer le jus de cuisson des champignons. Ajouter les châtaignes, écrasées en gros morceaux, et le persil haché, assaisonner puis réserver.

Sur un plan de travail légèrement fariné, abaisser la pâte sur 3-4 mm d'épaisseur puis foncer un moule à tarte.

Battre les œufs en omelette dans un bol puis ajouter la crème et le lait. Saler, poivrer. Répartir les champignons et châtaignes sur le fond de tarte puis y verser l’appareil à quiche.

Enfourner 30-35 minutes à 200°. Laisser tiédir sur une grille. Servir avec une salade verte par exemple.

 

Avis : j'ai bien aimé ! La farine de châtaigne apporte un petit goût et un croquant à la pâte plutôt sympa. Je n'avais pas de noisettes ni de roquette pour la déco mais on peut en rajouter à la fin. On pourrait aussi ajouter du parmesan ou du Comté. Ou même du chèvre.

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 février 2017

Galette des rois à la frangipane aux spéculoos et aux pommes

 

 

 

Ingrédients (pour une galette 4 personnes) :

Pour la crème pâtissière :

    -  125 ml de lait

    -  1 gousse de vanille

    -  1 jaunes d'œuf

    -  25 g de sucre en poudre

    -  5 g de fécule de maïs

    -  5 g de farine

Crème d'amande :

    -  80 g de poudre d'amandes

    -  40 g de sucre en poudre

    -  80 g de beurre pommade

    -  1 œuf

    -  80 g de spéculoos

    -  10 g de Maïzena

Pour le montage :

    -  1/2 pâte feuilletée (recette ici, ou du commerce)

    -  2 pommes

    -  1 noix de beurre et 1 cs de sucre

    -  1 oeuf battu pour la dorure

    -  20 ml d'eau + 20 g de sucre en poudre pour le sirop

 

Pour la crème pâtissière :

Faire chauffer le lait avec la gousse de vanille ouverte en deux. Laisser infuser une demi-heure à couvert.

Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre. Ajouter ensuite la fécule de maïs et la farine tamisées. Bien mélanger, puis délayer avec le lait vanillé, après avoir retiré et raclé la gousse de vanille, afin de récupérer les graines et de les ajouter dans le lait.

Verser la préparation dans la casserole et faire chauffer sur feu moyen, sans cesser de remuer, jusqu'à ce que la crème épaississe (elle va encore épaissir en refroidissant). Transvaser dans un saladier, mélanger et filmer au contact. Laisser refroidir le temps de préparer la suite.

 

Pour la crème d'amande :

Mélanger l'œuf, la poudre d'amande, les spéculoos préalablement réduits en poudre au mixeur et le sucre. Ajouter le beurre bien mou et mélanger pour obtenir une préparation homogène.

Verser 100 g de crème pâtissière dans la crème d'amande, bien mélanger. Transvaser dans une poche à douille. Réserver au frais.

 

Pour les pommes poêlées :

Peler les pommes et les couper en lamelles. Les faire revenir à la poêle avec une noix de beurre et une cs de sucre. Laisser caraméliser quelques instants en retournant à mi-cuisson et retirer du feu lorsque les pommes sont tendres et dorées. Réserver.

 

Pour la galette :

Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler la pâte feuilletée sur 4-5 mm d'épaisseur. A l'aide d'un couteau bien aiguisé, découper deux disques de pâte.

Déposer un disque de pâte feuilletée sur un papier sulfurisé. Y répartir la frangipane aux spéculoos, sur 4 cm d'épaisseur environ et en laissant 2 cm de bord libre. Répartir les lamelles de pommes poêlées sur la frangipane. Déposer la fève sur le bord de la frangipane (pour réduire les risques de tomber dessus lors de la découpe).

A l'aide d'un pinceau, humidifier le rebord libre de la pâte avec de l'oeuf battu ou de l'eau, sans que la dorure ne coule sur la tranche. Recouvrir avec la seconde pâte feuilletée, en prenant soin de la déposer bord à bord et de chasser l'air de l'intérieur de la galette. Appuyer sur les bords afin de les souder ensemble, là encore sans toucher la tranche.

Dorer une première fois à l'oeuf battu. Réserver au frais pendant 30 min.

Percer quelques trou en surface de la galette afin de laisser la vapeur s'échapper. Avec la lame d'un couteau, décorer la galette en traçant des motifs au choix, sans percer la pâte, puis badigeonner une deuxième fois d'oeuf battu.

Enfourner à 180° pendant 40-45 minutes.

Juste avant la sortie du four, faire chauffer l'eau et le sucre dans une petite casserole pour réaliser le sirop. Dès que la galette est cuite et sortie du four, la badigeonner de sirop à l'aide d'un pinceau.

Laisser tiédir (voire complètement refroidir) avant de servir. Eventuellement, la réchauffer 10 min au four à 160°.

 

 

 

Avis : je voulais tester une galette des rois plus originale que la précédente et j'ai bien aimé, même si ma préférence reste à la galette des rois traditionnelle à la frangipane !! Je rajouterais quand même un peu de pâte de spéculoos, déposée sur la pâte feuilletée et non incorporée à la frangipane, pour renforcer un peu le goût du spéculoos. On peut remplacer les pommes par des poires.

Mes quantités étaient un peu justes pour 4 personnes, en prévoir facilement le double pour une galette plus grande.

Faire soi-même sa pâte feuilletée, ça demande du temps, certes, mais le résultat est vraiment extra !! Rien à voir avec les pâtes feuilletées du commerce ! Je n'ai utilisé qu'une moitié de ma pâte feuilletée mais si on l'achète toute prête, déjà étalée, il faudra sans doute en prévoir deux.

Le sirop est facultatif mais il donne un aspect brillant et lustré à la galette, comme celles qu'on achète en boulangerie. Il peut néanmoins être remplacé par une simple dorure à l'oeuf ou avec un mélange de jaune d'oeuf et de crème liquide (jaune d'oeuf + 10% de leur poids en crème).

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 février 2017

Feuilletés d'épinards au chèvre

 

 

Ingrédients (pour 4 petits feuilletés) :

    -  1 pâte feuilletée

    -  125 g d'épinards (poids cuit égoutté)

    -  4 palets de chèvre frais ou 4 rondelles de bûche de chèvre

    -  1/2 oignon + ail

    -  oeuf battu pour la dorure

 

Cuire les épinards dans une casserole d'eau bouillante salée. Egoutter. Les presser entre les mains pour extraire le maximum de jus puis les faire revenir à la poêle avec oignon et ail finement émincés, jusqu'à ce que l'eau de cuisson soit totalement évaporée. Réserver.

Etaler la pâte feuilletée sur un plan de travail fariné, sur 5-6 mm d'épaisseur. Découper 4 carrés de pâte de 10-12 cm de côté environ. Les déposer sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé.

Déposer une grosse cs d'épinards bien égouttés au centre des carrés de pâte feuilletée. Ajouter un palet de chèvre en l'enfonçant légèrement dans les épinards. Dorer les bords de la pâte feuilletée avec un peu d'oeuf battu.

Cuire à 200° pendant 20 min. Laisser tiédir quelques minutes avat de servir chaud, par exemple avec une salade verte.

 

Avis : une recette de notre enfance ! Ca peut fuire un poil si les épinards ne sont pas trop égouttés mais c'est possible de déposer les carrés de pâte dans le fond de moules à muffins ou à tartelette. On peut aussi ajouter quelques lardons ou un peu de crème dans les épinards. Et faire des carrés de pâte plus grands et plus épais que les miens !

 

15 février 2017

Cheesecake au camembert, pommes poêlées et gelée de cidre

 

 

Ingrédients (pour un moule de 20 cm de diamètre ou 4-5 petits) :

    -  250 g de camembert (poids écroûté)

    -  250 g de fromage frais

    -  100 ml de crème entière liquide

    -   4 œufs

    -  100 g de crackers

    -  40 g de beurre

Pour les pommes poêlées :

    -  1 ou 2 pommes

    -  1 noix de beurre et 1 cs de sucre

    -  2 cs de confit de cidre

 

Faire fondre le beurre. Casser les sablés en morceaux et les écraser grossièrement jusqu'à obtenir des miettes. Ajouter le beurre fondu et mélanger pour enrober les miettes de beurre. Beurrer légèrement un moule à charnière ou plusieurs moules individuels. Répartir les biscuits au fond et tasser avec un verre ou une tasse. Réserver au réfrigérateur.

Ecroûter le camembert. Le faire fondre doucement avec la crème dans une casserole sur feu doux. Mélanger ensuite avec le fromage frais jusqu'à obtenir une texture souple et crémeuse. Incorporer les œufs un à un en mélangeant entre chaque ajout.

Répartir la préparation dans le(s) moule(s). Enfourner à 175° pendant 20 minutes à 160°. Éteindre le four et laisser le cheesecake refroidir environ 40 minutes dans le four. Le retirer du four, laisser complètement refroidir, couvrir puis entreposer au réfrigérateur pour 24 heures.

Peler les pommes et les détailler en fine lamelles. Faire chauffer le beurre dans une poêle puis y faire revenir les lamelles de pomme en les saupoudrant de sucre. Laisser dorer en les retournant à mi-cuisson, jusqu'à ce que les pommes soient tendres et caramélisées. Laisser tiédir.

Déposer quelques lamelles de pomme sur le(s) cheesecake(s), napper de confit de cidre (prélablement réchauffé si besoin pour le liquéfier un peu). Servir avec une salade verte par exemple.

 

 

Avis : c'était vraiment pas mal ! La texture du cheesecake est très agréale, très lisse et souple. Le goût du camembert est bien présent et l'association avec les pommes est sympa, offrant un contraste de texture et sucré-salé.

Pour obtenir 125g de camembert écroûté, j'ai dû utiliser quasiment un camembert entier (250g), ce qui fait pas mal de chutes. Mais peut-être qu'on pourrait utiliser le camembert entier, croûte comprise, et le mixer avec la crème chaude ?? (sans incorporer d'air cependant)

Et quelques conseils pour réussir son cheesecake :

Tous les ingrédients doivent être à température ambiante.
Ne pas mélanger énergiquement, au risque d'introduire de l’air dans la pâte : le cheesecake risque de se fissurer.
La cuisson doit être douce et lente, dans une ambiance humide, longue mais pas trop pour préserver le crémeux et pour éviter les fissures. Trop cuit, il perdra son crémeux et sera trop ferme. Le temps de cuisson dépend du four mais aussi du moule utilisé (tôle, verre, silicone…) : adapter la cuisson afin que le centre du cheesecake soit légèrement tremblotant et les bords un peu gonflés.
Le refroidissement doit être lent, toujours pour éviter les fissures et il est important d'attendre au moins 24h avant de servir.

 

13 février 2017

Scones au lait ribot, aux pépites de chocolat et oranges confites

 

 

 

Ingrédients (pour une quinzaine de scones) :

    -  350 g de farine

    -  1/4 de cc de sel

    -  1 sachet de levure chimique

    -  85 g de beurre mou coupé en dés

    -  2 cs de sucre

    -  175 mL de lait ribot

    -  40 g de pépites de chocolat

    -  40 g d'écorces d'orange confites

    -  œuf battu pour la dorure

 

Préchauffer le four et la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé à 220°.

Dans un saladier, mélanger la farine, le sel et la levure chimique. Ajouter ensuite le beurre coupé en morceaux et mélanger du bout des doigts pour obtenir une texture sableuse. Ajouter le sucre, les pépites de chocolat et les écorces d'orange confites coupées en petits dés et mélanger.

Faire un puits dans la farine, y ajouter le lait ribot et mélanger rapidement, juste pour incorporer la farine et sans trop insister.

Fariner le plan de travail, y verser le contenu du saladier, replier la pâte sur elle-même 1 ou 2 fois. Etaler à la main la pâte obtenue sur 3-4 cm d'épaisseur. Découper des cercles de pâte avec un emporte-pièce en le farinant un peu si nécessaire : découper les scones d’un coup franc et sec, sans tourner l'emporte-pièce sur lui-même, pour avoir ensuite une belle levée. Rassembler le reste de pâte, pétrir brièvement pour former de nouveau une pâte homogène et recommencer.

Disposer les scones sur une feuille de papier sulfurisé puis transvaser sur la plaque de cuisson. A l’aide d’un pinceau, badigeonner la surface des scones d’un peu d’œuf battu.

Enfourner 12 à 14 minutes à 220°. Déguster les scones tièdes à la sortie du four (ou les conserver dans un sac de congélation, à température ambiante).

 

Avis : j'adore les scones et ceux-là aussi sont délicieux. J'ai voulu tester ma recette de scones avec du lait ribot, un lait breton fermenté dont la légère acidité améliorerait la levée et rendrait les scones bien plus moelleux. Et au final, mes scones étaient vraiment très moelleux, plus que les précédents ? je ne sais pas trop (faudrait comparer) mais je suis tentée de dire que oui...

 


11 février 2017

Porridge sans cuisson à la banane et noix de coco

 

 

 

Ingrédients (pour une personne) :

    -  50 g de flocons d'avoine

    -  200 ml de lait au choix (lait de vache ou lait végétal : riz, soja, coco, amande, avoine...)

    -  1 banane mûre

    -  1 cs de noix de coco en poudre

    -  1 c de miel liquide (ou autre type de sucre ou sirop d'agave)

    -  1 cs de graines de lin

    -  1 cs de jus de citron

 

Ecraser finement la banane à la fourchette. Moudre/mixer finement les graines de lin.

Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine, les graines de lin mixées, la noix de coco. Ajouter le lait, la banane écrasée et le miel. Assaisonner de jus de citron. Bien mélanger et réserver au réfrigérateur pendant une nuit.

Mélanger de nouveau, si besoin ajuster la quantité de lait pour obtenir la texure souhaitée et décorer avant de servir.

 

Avis : le porridge en version crue, j'ai aussi beaucoup aimé. Les parfums se développent pendant le repos au frais, les flocons d'avoine absorbent le lait, gonflent et s'amollissent, ce qui rend le porridge très crémeux et très onctueux.

Possible aussi de le réaliser de manière plus classique en faisant cuire les flocons d’avoine quelques minutes dans le lait.

 

09 février 2017

Rillettes de lentilles et tofu

 

 

Ingrédients (pour 1 petit pot) :

    -  150 g de lentilles vertes

    -  150 g de tofu fumé

    -  1 échalote

    -  3 cs de crème fraîche liquide (ou crème végétale : soja, riz, avoine...)

    -  1 cs de jus de citron

    -  sel, poivre 

 

Rincer les lentilles et les plonger à froid dans une casserole d'eau non salée. Porter à ébullition puis baisser le feu, couvrir et laisser cuire une vingtaine de minutes. Egoutter et réserver.

Ciseler très finement l'échalote. Émietter le tofu.

Mixer les lentilles, le tofu et l'échalote, plus ou moins selon la consistance désirée : les rillettes peuvent rester hétérogènes en mixant succintement pour garder des morceaux, ou être plus lisses en mixant finement et en ajoutant la crème pour une texture plus onctueuse. Ajouter le jus de citron et la crème, assaisonner selon les goûts.

Réserver au réfrigérateur pendant au moins 30 min avant de servir, par exemple tartiné sur des toasts ou des crackers.

 

 

Avis : j'ai utilisé mon tofu rosso pour le terminer mais d'autres types de tofu seraient plus adaptés (la recette utilisait à l'origine du tofu fumé par exemple). Sinon ce n'est pas mauvais, la texture (lisse et homogène pour moi) est intéressante. Ajuster la quantité de crème selon l'onctuosité souhaitée.

 

06 février 2017

Toasts de crème de betterave et chèvre

 


 

 

Ingrédients :

    -  une dizaine de fines tranches de pain (au choix : graines, seigle, noisette…)

    -  200 g de betterave rouge cuite 

    -  1/2 yaourt nature

    -  1 cc d’huile d’olive

    -  1 cc de jus de citron

    -  sel, poivre

    -  pour servir : 20-30g de chèvre émietté, persil, graines germées, pignons de pin, noisettes concassées, dés de betterave…

 

Mixer finement la betterave préalablement coupée en petits morceaux, le yaourt et l’huile. Ajouter le jus de citron et assaisonner selon les goûts. Mixer encore quelques secondes.

Toaster les tranches de pain. Les tartiner de crème de betterave, parsemer de chèvre émietté, de graines germées, pignons de pin grillés, de persil…

 

 

Avis : une autre présentation pour la même recette qu’ici (le prétexte pour refaire des photos !), avec un peu moins de yaourt pour obtenir une crème plus consistante. On peut bien sûr varier les types de pain et les composants de la décoration.

 

05 février 2017

Velouté de betterave au yaourt

 

 

 

Ingrédients (pour 6-8 verrines, selon leur taille) :

    -  400 g de betterave rouge cuite 

    -  2 yaourts natures

    -  1 cs d’huile d’olive

    -  1-2 cs de jus de citron

    -  sel, poivre

    -  pour servir : féta/chèvre émietté(e), persil, graines germées, pignons de pin, noisettes concassées…

 

Mixer finement la betterave préalablement coupée en petits morceaux, les yaourts et l’huile. Ajouter le jus de citron et assaisonner selon les goûts. Mixer encore quelques secondes.

Verser le velouté de betterave dans de petites verrines, décorer de féta/chèvre, petits dés de betterave, graines germées, pignons de pin grillés, persil ou coriandre…

 

 

Avis : doux et onctueux, légèrement relevé, j'ai bien aimé ! Au lieu du jus de citron, on pourrait aussi tester avec du vinaigre balsamique. Certaines recettes épicent le velouté avec du cumin ou des épices indiennes.

 

02 février 2017

Salade d'endives sur carpaccio d'orange, kiwis et carotte au crabe

Recette d'Agnès (recette fraiche pour journée froide d'hiver !)

 

 

Pour 2 personnes

1 orange

2 petits kiwis

1 petite carotte

1 endive

1 boite de crabe

sel, poivre, vinaigre balsamique, huile de tournesol ou colza

 

Peler l'orange à vif et la détailler en fine brunoise. Conserver le jus pour la vinaigrette.

Peler et couper la carotte et les kiwis de la même manière.

Mélanger le tout délicatement dans un bol avec le crabe.

Préparer la vinaigrette avec le jus d'orange, un peu de vinaigre balsamique, très peu d'huile, sel et poivre. Verser sur le carpaccio, mélanger et déposer dans des verrines.

Couper l'endive et l'assaisonner avec la même vinaigrette. Déposer sur le mélange. Servir sans attendre.

 

Mon avis: frais, croquant, délicieux ! Je n'avais pas de crabe, j'ai mis du thon. C'est bien aussi mais certainement moins fin. Le tout forme une salade vitaminée idéale pour l'hiver !