Le goût des choses simples

24 mai 2015

Gâteau à l'orange, amande et huile d'olive

 

DSCF5695

 

Ingrédients (pour un gâteau 22 cm de diamètre) :

Pour le gâteau : 

    -  180 g de farine 

    -  120 g de poudre d'amande (100g)

    -  1/2 sachet de levure

    -  3 œufs

    -  220 g de sucre glace (100g + 50 g de sucre en poudre)

    -  125 ml d'huile d'olive (100ml)

    -  125 ml de jus d'orange + le zeste d’une orange

Pour le sirop : 

    -  500 ml d'eau

    -  220 g de sucre en poudre 

    -  2 oranges

 

Trancher les oranges en fines lamelles. Préparer le sirop en faisant chauffer le sucre et l'eau dans une casserole. Quand le sucre est fondu, ajouter les tranches d’orange et les laisser confire dans le sirop pendant environ 30 minutes, sur feu moyen, jusqu'à ce que le sirop réduise et devienne sirupeux. Ne pas remuer afin de conserver de belles tranches d’orange.

Mélanger la farine, la levure, la poudre d'amandes, le sucre glace. Ajouter les oeufs battus, l'huile d'olive et le jus d'orange. Bien mélanger.

Verser délicatement dans un moule à manquer préalablement beurré.

Faire cuire au four à 180° pendant 30-40 min. A la sortie du four, laisser tiédir quelques instants avant de démouler et de placer le gâteau sur une grille. L'imbiber de sirop à l’orange et le décorer des lamelles d'orange avant de le laisser refroidir.

 

DSCF5698

 

Avis : très très moelleux, et encore plus moelleux grâce au sirop et aux lamelles d'oranges juste confites, on sent bien la poudre d'amande et la saveur de l'huile d'olive (un peu trop prononcée pour moi d'ailleurs, je préfèrerais avec du beurre fondu ou de l'huile neutre je crois. Mais chacun ses goûts !)

 


22 mai 2015

Galettes de lentilles et champignons

 

DSCF5685

 

Ingrédients :

    -  250 g de lentilles cuites

    -  150 g de champignons

    -  20 g de noix

    -  2 cs de flocons d'avoine

    -  1 échalote, ail, persil...

    -  sel, poivre, beurre/huile

 

Dans une poêle beurrée, faire revenir quelques minutes l'échalote finement émincée. Ajouter l'ail haché, une cs de persil ciselé et les champignons et laisser dorer. Réserver. 

Mixer grossièrement les lentilles, les champignons et les flocons d'avoine. Ajouter les noix concassées et assaisonner. Réserver au frais 2h.

Prélever de petites quantités de la préparation et les façonner en boulettes, légèrement aplaties. Les faire dorer à la poêle dans un peu de beurre ou d'huile, en les retournant délicatement lorsqu'elles sont dorées d'un côté.

Servir de suite, par exemple avec une salade (ici : salades variées, carottes râpées, champignons et noix)

 

Avis : c'est très bon mais la préparation reste un peu souple, ce qui rend la cuisson un peu délicate... (préférer réaliser de petites croquettes plutôt que des grandes galettes qui seront impossibles à retourner dans la poêle sans les casser). Mais j'ai utilisé des lentilles londes, peut-être un peu trop cuites, donc peut-être un peu trop molles : à essayer avec des lentilles vertes ?

 

19 mai 2015

Velouté de topinambour et châtaigne, crumble à la farine de châtaigne et crumble de boudin noir

 

DSCF5676

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

Pour le velouté : 

    -  500 g de topinambours

    -  250 g de châtaignes (déjà préparées)

    -  1 pomme de terre

    -  1 oignon

    -  environ 400-500 ml de bouillon

    -  4 cs de crème fraîche liquide

    -  sel et poivre 

Pour le crumble de châtaigne : 

   -  50 g de farine

    -  40 g de farine de châtaigne

    -  60 g de beurre salé froid

    -  20 g de chapelure

    -  1 pincée de fleur de sel

Pour le crumble de boudin noir : 

    -  1/2 boudin noir

 

Dans un saladier, mélanger les farines et la chapelure. Ajouter le beurre froid coupé en dés et sabler la pâte du bout des doigts jusqu'à obtenir une texture grossièrement sablée. Si le beurre ramollit trop, rassembler la pâte en boule puis réserver au réfrigérateur pour figer le beurre et pouvoir ensuite émietter facilement la pâte. 

Répartir uniformément les miettes de crumble sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé. Répartir également le boudin émietté.

Faire cuire 25-30 min à 180°, jusqu'à ce que le crumble soit légèrement doré et bien croustillant. Laisser refroidir.

Peler l'oignon et le couper en morceaux. Eplucher et détailler les topinambours et la pomme de terre en morceaux. (Blanchir les topinambours deux fois de suite, départ eau froide, avec une pincée de bicarbonate).

Disposer les topinambours, pommes de terre, châtaignes et oignons dans une casserole et verser le bouillon à hauteur, saler et poivrer. Faire cuire à couvert et sur feu doux jusqu'à ce que les légumes soient bien cuits.

Mixer, en ajoutant un peu de bouillon jusqu'à obtenir la consistance désirée. Rectifier l'assaisonnement. 

Répartir le velouté dans les assiettes (ou mini-verrines, ramequins...), parsemer de miettes de crumble à la farine de châtaigne et de crumble de boudin et servir de suite.

 

Avis : j'ai bien aimé l'idée du crumble de boudin sur le velouté (comme dans la recette ici), et avec le crumble à la farine de châtaigne et la douceur du velouté, c'est très bon !

 

16 mai 2015

Jaune d’œuf poché, purée de topinambour et crumble de boudin noir

 

DSCF5660

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

    -  1/3 de boudin noir, sans peau et coupé en rondelles

    -  150-200 g de topinambours

    -  1 pomme de terre

    -  1 échalote

    -  4 cs de crème fraîche liquide

   -  sel, poivre, noix de beurre

    -  2 gros œufs frais 

 

Déposer les rondelles de boudin sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé. Enfourner 10 min à 180° laisser refroidir quelques instants dans le four éteint, porte entre-ouverte. Sortir du four puis, à l’aide d’une fourchette, émietter le boudin comme un crumble. Réserver.

Peler l'échalote et l'émincer. Eplucher et détailler les topinambours et la pomme de terre en morceaux. (Blanchir les topinambours deux fois de suite, départ eau froide, avec une pincée de bicarbonate). Faire revenir l'échalote dans une casserole huilée puis ajouter les topinambours blanchis et les pommes de terre. Verser de l'eau à hauteur, saler et poivrer. Faire cuire à couvert et sur feu doux jusqu'à ce que les légumes soient bien cuits.

Egoutter puis passer au moulin à légume. Mélanger avec la crème fraîche et une noix de beurre, rectifier l'assaisonnement. 

Porter une petite casserole d’eau chaude à ébullition puis la retirer du feu. Casser les oeufs en séparant le blanc du jaune puis faire glisser délicatement le jaune d'oeuf dans l’eau. Pocher 2 minutes.

Entre temps, étaler une grosse cuillère à soupe de purée de topinambour sur chaque assiette. Sortir le jaune d’œuf délicatement à l’aide d’une écumoire et le déposer au centre de la purée. Saupoudrer de crumble de boudin. Servir immédiatement.

 

Avis : original et super bon ! Le crumble parait toujours un peu brûlé mais il reste bon. Peut être réalisé avec d'autres purées (potiron, chou-fleur, champignons, châtaigne...)

 

14 mai 2015

Oeuf cocotte aux champignons, noix et Comté

 

DSCF5663

DSCF5669

 

Ingrédients (pour 2 personnes) :

    -  2 œufs

    -  6 cerneaux de noix

    -  30 g de Comté

    -  4 cs de crème liquide

    -  150 g de champignons variés

    -  1 échalote

    -  1/2 gousse d'ail

    -  sel, poivre, persil, beurre

 

Dans une poêle beurrée, faire revenir quelques minutes l'échalote finement émincée. Ajouter l'ail haché, une cs de persil ciselé et les champignons et laisser dorer. Réserver. 

Dans un bol, mélanger la crème liquide, le Comté grossièrement râpé, les noix concassées et la poêlée de champignons. Saler et poivrer.

Répartir la préparation dans deux ramequins. Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes, réserver le jaune et déposer dans chaque ramequin.

Enfourner pour environ 15 min à 180° puis déposer le jaune réservé au centre de chaque ramequin et poursuivre la cuisson encore 2-3 min. Parsemer de poivre, décorer de persil, de noix concassées et de quelques lamelles de Comté et servir immédiatement.

 

Avis : très bon !!

 



11 mai 2015

Pain de seigle

 

DSCF5651

 

Ingrédients (pour 1 gros pain) : même recette qu'ici

    -  300 g de farine blanche

    -  200 g de farine de seigle

    -  320 ml d’eau

    -  200 g de levain

    -  10 g de sel

 

Verser dans un grand saladier la farine blanche et l’eau. Mélanger pendant quelques instants pour que la farine soit absorbée. Couvrir le saladier et laisser reposer la pâte pendant 30 min.

Ajouter ensuite le reste de farine, le levain et le sel, sans que le sel ne touche le levain. Pétrir une dizaine de minutes. La pâte devient plus élastique, plus ferme et plus lisse. La déposer, recouvrir d’un torchon et laisser lever pendant 1h30 à température ambiante.

Rabattre la pâte en glissant une maryse en silicone le long des bords du saladier, en soulevant la pâte et en la rabattant vers le centre. Recommencer tout autour du pâton. Couvrir d’un torchon et laisser de nouveau lever 1h30 avant de procéder une nouvelle fois à l’étape du pliage.

Remettre la pâte dans le saladier, recouvrir du torchon et laisser pousser 2h30-3h à température ambiante, si possible près d’une source de chaleur. Elle doit doubler de volume.

 

Préparer une passoire ou un panier en osier, recouvert(e) d’un torchon propre généreusement fariné, qui fera office de banneton. Déposer la pâte sur un plan de travail fariné, en la décollant du saladier toujours avec une maryse pour éviter de l’abîmer ou de la déchirer. Pour le façonnage de la pâte, placer les mains de chaque côté de la pâte et la soulever. Étirer légèrement la pâte par le dessous et la ramener vers le centre, tout en tournant la pâte pour obtenir une boule uniforme. Retourner la pâte, soudure au-dessus et la déposer dans le panier. Pincer les pliures entre les doigts pour les souder. Rabattre le torchon. Laisser pousser la pâte une seconde fois pendant 3 heures (apprêt). La pâte doit presque doubler de volume.

Placer la lèche-frite du four tout en bas et la remplir d’eau. Faire préchauffer le four à 250° en même temps qu'une plaque de cuisson.

Juste avant d'enfourner, retourner délicatement le pâton sur une feuille de papier sulfurisé puis le faire glisser sur la plaque préchauffée. A l’aide d’un cutter ou d’une lame de boulanger, réaliser des entailles profondes et inclinées à 45° (grignage).

Choisir un mode de cuisson par la résistance du bas. Enfourner la plaque préchauffée, dans le bas du four rempli de vapeur. Commencer la cuisson 10 min à 250° puis 30 min à 210°. Lorsque le pain s'est bien ouvert, remonter la grille au milieu du four et choisir un mode de cuisson par les deux résistances, du bas et du haut. Le pain est cuit quand la croûte prend une belle coloration dorée et il doit sonner creux quand on tape sur le dessous du pain. Faire totalement refroidir sur une grille avant d'entamer. 

 

Avis : j'ai mis 150g de farine de seigle pour 350g de farine blanche mais j'ai trouvé que le goût du seigle n'est pas très prononcé : en mettre bien 200g.

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 mai 2015

Pain complet aux raisins secs et graines de lin

 

DSCF5644

 

Ingrédients (pour 2-3 demi-pains) : 

    -  350 g de farine blanche

    -  150 g de farine complète

    -  325 ml d’eau

    -  200 g de levain

    -  10 g de sel

    -  environ 75 g de raisins secs

    -  environ 6 g de graines de lin

 

Verser dans un grand saladier la farine blanche et l’eau. Pétrir pendant quelques instants pour former une boule. Couvrir le saladier et laisser reposer la pâte pendant 30 min.

Ajouter ensuite la farine complète, le levain, les graines, les raisins secs et le sel, sans que le sel ne touche le levain. Pétrir une dizaine de minutes. La pâte devient plus élastique, plus ferme et plus lisse. La déposer dans un saladier, recouvrir d’un torchon et laisser lever pendant 1h30 à température ambiante.

Rabattre la pâte en glissant une maryse en silicone le long des bords du saladier, en soulevant la pâte et en la rabattant vers le centre. Recommencer tout autour du pâton. Couvrir d’un torchon et laisser de nouveau lever 1h30 avant de procéder une nouvelle fois à l’étape du pliage.

Remettre la pâte dans le saladier, recouvrir du torchon et laisser pousser 2h30-3h à température ambiante, si possible près d’une source de chaleur. Elle doit doubler de volume.

Déposer la pâte sur un plan de travail fariné, en la décollant du saladier toujours avec une maryse pour éviter de l’abîmer ou de la déchirer. Diviser la pâte en 3 pâtons et les rassembler en boule. Façonner chaque pâton en demi-pain, les déposer soudure en dessous sur une feuille de papier sulfurisé, en les espaçant, et les couvrir d'un torchon. Laisser pousser la pâte une seconde fois pendant 2,5-3 heures (apprêt). La pâte doit presque doubler de volume.

Placer une lèche-frite tout en bas du four et la remplir d’eau. Faire préchauffer le four à 250° en même temps qu'une plaque de cuisson.

Faire glisser la feuille de papier cuisson sur le plaque chaude. Eventuellement réaliser plusieurs incisions légèrement en biais, profondes et inclinées sur chaque pâton. Choisir un mode de cuisson par la résistance du bas. Enfourner le pain sur la plaque préchauffée, dans le bas du four rempli de vapeur. Commencer la cuisson 10 min à 250° puis 30 min à 210°. Les pains sont cuits quand la croûte prend une belle coloration dorée et ils doivent sonner creux quand on tape sur le dessous du pain. Faire totalement refroidir sur une grille avant d'entamer.

 

Avis : très très bon !

 

Posté par Ophelie Colliard à 07:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
08 mai 2015

Petits pots de crème à la chicorée

  

DSCF5625

 

Ingrédients (pour 4 petits pots) :

    -  2 cs rases de chicorée soluble

    -  30 g de vergeoise

    -  25 g de Maïzena

    -  500 ml de lait (ou un mélange crème + lait)

    -  1-2 spéculoos ou chocolat

 

Dans une casserole, mélanger la chicorée, la vergeoise et la fécule. Ajouter suffisamment de lait pour délayer la fécule et bien mélanger, jusqu'à obtenir une consistance homogène, sans grumeaux. Une fois les poudres bien dissoutes, incorporer le reste de lait sans cesser de mélanger.

Placer la casserole sur feu moyen. Laisser épaissir en remuant constamment.

Lorsque la crème est bien épaissie et onctueuse, retirer du feu et verser dans des ramequins. Laisser refroidir à température ambiante, puis placer au réfrigérateur, environ une nuit.

Servir frais, après avoir parsemé les crèmes de brisures de spéculoos ou de chocolat râpé.

 

DSCF5622

 

Avis : souple et onctueux, un peu comme une Danette, bien parfumé (peut-être un peu trop souple pour moi ?). On peut imaginer pleins de présentations différentes, comme ajouter une fine couche de sirop de chicorée ou sirop de café, incorporer des brisures de chocolat dans la crème, alterner crème au chocolat et crème à la chicorée...

  

06 mai 2015

Muffins au plantain et orties

Recette d'Agnès

 

RIMG0033

 

Pour une dizaine de muffins :

2 œufs

160 g farine

1 yaourt

2 cs crème liquide

50 g gruyère râpé

50 g lard fumé en dès

1 poignée de jeunes feuilles de plantain hachées

1 poignée de jeunes orties hachées

1 cc levure chimique

Sel poivre

1 paire de gants en latex

 

Dans un saladier, mélanger le yaourt, l’œuf et la crème. Ajouter la farine et la levure puis le gruyère râpé, les lardons et les herbes hachées. Saler, poivrer.

Verser dans des moules à muffins et cuire à four chaud (  th 6 ) 20 minutes.

 

Mon avis : Agréable et originale façon de cuisiner des herbes de printemps ; le plantain a un goût prononcé de girolle qui se marie fort bien avec l’ortie et le lard fumé. Les gants sont fortement conseillés …

 

05 mai 2015

Soupe mexicaine

  

DSCF5636

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

    -  400 g de tomates pelées (1 boîte)

    -  400 g de haricots rouges (en boîte ou préalablement cuits)

    -  100 g de maïs

    -  1 oignon

    -  2 gousses d'ail

    -  500 ml de bouillon de boeuf 

    -  2 cs de concentré de tomates 

    -  2 cs de cumin en poudre

    -  1/2 cc de piment de Cayenne

    -  sel, poivre, huile d'olive

Pour servir :

    -  1 avocat

    -  1/2 oignon  rouge

    -  féta émiettée

    -  chips de tortillas

    -  coriandre ou persil

 

Verser 2 cs d’huile d’olive dans une sauteuse bien chaude.  Y faire revenir l'oignon émincé puis y ajouter l’ail finement émincé. Faire revenir 2 min puis ajouter le bouillon, les tomates, le concentré de tomates, les épices, sel et poivre. Porter à ébullition puis laisser mijoter doucement à découvert pendant 20 min.

Ajouter ensuite les haricots rouges égouttés et rincés et laisser cuire 5 min supplémentaires.

Pendant ce temps, couper l’avocat en lamelles ou en dés, ciseler l'oignon rouge. Laver quelques pluches de coriandre ou de persil.

Répartir la soupe dans les assiettes, y ajouter les dés/lamelles d’avocat, l'oignon rouge émincé, la coriandre ciselée, la féta émiettée et servir avec des tortillas.

 

Avis : super bon ! Un peu comme cette salade mexicaine finalement (recette ici), ou comme ce chili sin carne (recette ici). Je n'ai pas mis autant de bouillon, ajustez la quantité selon ce que vous souhaitez.